LA TRAGEDIE QUI PLANE TOUJOURS

Publié le par KAMAGATE ISSOUF

Le monde entier vit une tragédie si on peut le dire ainsi. Après le crash de l’avion d’Air France, voilà à nouveau un autre air bus 310 qui prend la direction des Comores, disparait et s’abîme en mer, faisant de nombreux morts. Une seule rescapée, une adolescente de 14ans retrouvée dans la mer. Une seule rescapée comme celui de l’ère de la France Afrique : le président du Gabon qui est mort le 7 Juin en Espagne. Après 41 ans de règne à la tête du Gabon, El Hadj Oumar Bongo Odimba succombe à la suite d’une maladie cardiaque. Dans le même mois, deux icônes mondiales de la culture disparaissent brusquement : le roi de la pop, Michael Jackson quitte le monde des vivants dans sa cinquantième année, après être interné à l’hôpital universitaire de Los Angeles. Au moment où les hommages se multiplient dans le monde entier, la chorégraphe Allemande Pina Bausch décède à 68 ans, suite à un cancer diagnostiqué récemment. D’un bout à l’autre, des morts en cascade, comme c’est le cas en Afrique notamment en Côte d’Ivoire où les pluies diluviennes ont engendré des éboulements de terrain, provoquant 21 morts et de nombreux blessés. Contrairement à ces decès inattendus, d’autres devront payer pour leur crime physique (Youssouf Fofana accusé du meurtre de Hilan Halimi) et leur crime financière (Madoff) KAMAGATE ISSOUF

Commenter cet article