La Banque africaine de développement accorde une ligne de crédit de 35 millions de dollars à EBI SA, filiale d’Ecobank International, pour ses activités de financement du commerce en Afrique

Publié le par Rédaction

La Banque africaine de développement accorde une ligne de crédit de 35 millions de dollars à EBI SA, filiale d’Ecobank International, pour ses activités de financement du commerce en Afrique

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (www.AfDB.org) a approuvé, le 19 novembre à Abidjan, une ligne de crédit de 35 millions de dollars américains à EBI SA, filiale d’Ecobank International, pour ses activités de financement du commerce en Afrique.

Le renouvellement du partenariat avec Ecobank International intervient dans un contexte où la plupart des banques émettrices africaines doivent faire face à l’impact négatif de la pandémie de Covid-19, a souligné Stefan Nalletamby, le directeur du Développement du secteur financier à la Banque africaine de développement.

« Les institutions se heurtent à de sérieuses difficultés pour obtenir des banques internationales des crédits suffisants pour soutenir les petites entreprises africaines et les sociétés locales qui font du commerce à l’international, a-t-il expliqué. La ligne de crédit permettra de soutenir plus de 50 banques émettrices opérant dans 35 pays africains. Elle devrait stimuler des transactions commerciales d’une valeur de près de 300 millions de dollars sur une période de trois ans. »  

Ce mécanisme répond à la forte demande de financement du commerce en Afrique dans l’agriculture, les transports, la construction, la santé et l’industrie manufacturière. Il est en phase avec trois des cinq grandes priorités stratégiques de la Banque africaine de développement, les « High 5 », à savoir : industrialiser l’Afrique, intégrer l’Afrique et nourrir l’Afrique. Il s’inscrit également dans les priorités opérationnelles de la stratégie de développement du secteur financier de la Banque, qui vise à promouvoir un meilleur accès au financement pour les petites entreprises et à élargir et approfondir les marchés financiers africains.

« Nous nous réjouissons de cette nouvelle facilité avec Ecobank, car elle offre une utilisation flexible de la forte capacité de prise de risque du Groupe de la Banque africaine de développement pour accroître l’accès au financement du commerce sur le continent, et notamment pour soutenir l’accès au financement des petites et moyennes entreprises et des entreprises locales opérant dans des États fragiles », a déclaré le directeur général adjoint de la Banque pour l’Afrique de l’Ouest, Joseph Ribeiro.

Ecobank Transnational Incorporated, dont le siège social est basé à Lomé, au Togo, est une holding bancaire panafricaine. Elle est présente dans 32 pays africains et est représentée en France par sa filiale internationale, EBI SA. Le groupe a des bureaux de représentation à Beijing, en Chine, à Dubaï, aux Émirats arabes unis et au Royaume-Uni. Ses actions sont cotées aux bourses du Ghana, du Nigeria et de l’Union monétaire ouest-africaine.

Commenter cet article