L'IATF 2021 génère 42,1 milliards de dollars d'accords de commerce et d'investissement

Publié le par Rédaction

L'IATF 2021 génère 42,1 milliards de dollars d'accords de commerce et d'investissement

La deuxième foire commerciale intra-africaine (Iatf 2021) a généré un montant record de 42,1 milliards de dollars américains en accords commerciaux et d'investissement liés au commerce, selon le dernier décompte publié aujourd'hui par le Conseil consultatif de l'IATF. Les derniers chiffres ont saisi des données supplémentaires soumises par les agences de promotion du commerce d'Algérie, du Nigéria et d'Afrique du Sud.

Organisé par la Banque africaine d'import-export (Afreximbank), l'Union africaine (UA) et le Secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), l'Iatf 2021 a vu 42,1 milliards de dollars d'accords de commerce et d'investissement conclus au cours de l'événement, qui a eu lieu du Du 15 au 21 novembre à Durban, KwaZulu-Natal, Afrique du Sud.

Cette valeur record d'accords commerciaux et d'investissement est le résultat de plus de 500 accords commerciaux conclus au cours du programme riche et varié de 7 jours d'échanges, d'expositions, d'échanges commerciaux, d'entreprise à gouvernement et de gouvernement à gouvernement. et des sessions de conférence sur l'investissement, ainsi que d'autres secteurs verticaux, tels que le programme Creative Africa Nexus (Canex), l'Iatf Automotive Show et le programme Youth Start-Up de l'Union africaine.

L'Iatf 2021 a ainsi dépassé son objectif prédéfini de 40 milliards de dollars américains d'accords de commerce et d'investissement, dépassant largement les 32 milliards de dollars américains de transactions conclues lors de la première édition au Caire, en Égypte, en 2018.

Le nombre prévu de participants et d'exposants a également été dépassé. Contre un objectif de 1 100 exposants, l'Iatf 2021 a vu 1 161 exposants présenter leurs produits et services. Alors que les organisateurs visaient au moins 10 000 participants, l'événement a attiré plus de 30 000 participants dont 11 828 en personne.

Ouverte le 15 novembre lors d'une cérémonie à laquelle ont assisté sept chefs d'État et de gouvernement africains, l'Iatf 2021 a également été marquée par plusieurs innovations majeures, comme la première Conférence des gouvernements sous-souverains africains tenue le 18 novembre, en marge du salon, ainsi que le tout premier Salon de l'Auto Africain et Forum de l'Auto.

S.E. le chef Olusegun Obasanjo, président du conseil consultatif de l'Iatf 2021 et ancien président de la République fédérale du Nigéria, a salué la performance exceptionnelle tout en félicitant les organisateurs et le pays hôte pour leur ténacité.

« Malgré l'environnement incertain résultant de la situation de pandémie de Covid-19, l'Iatf 2021 a attiré des exposants de 59 pays, dont 46 pays africains. Les acheteurs, les vendeurs et les investisseurs sont venus physiquement et virtuellement de toute l'Afrique et au-delà pour se connecter et échanger des informations sur le commerce, l'investissement et le marché. Nous avons effectivement commencé le processus de construction de ponts pour une Zlecaf réussie, moins d'un an après le début du commerce dans le cadre de cet accord », a déclaré le chef Obasanjo. « Nous félicitons le gouvernement de la République d'Afrique du Sud et le gouvernement provincial du KwaZulu-Natal, Afreximbank, la Commission de l'UA et le Secrétariat de la Zlecaf, et les remercions pour les efforts rapides déployés en un temps record pour organiser cet événement historique, qui a abouti à le succès retentissant que nous connaissons aujourd'hui.

Commentant les résultats, le professeur Benedict Oramah, président et président du conseil d'administration d'Afreximbank, a déclaré que le succès de l'IATF 2021 est la preuve que le commerce intra-africain prend racine sous la plate-forme de l'AFCFTA.

« Nous sommes fiers d'être sur la bonne voie pour consolider une initiative qui commence déjà à transformer le commerce intra-africain. L'IATF 2021 a connu un énorme succès à tous les niveaux. Les 42,1 milliards de dollars d'accords de commerce et d'investissement qui ont été générés reflètent la participation record , une plate-forme bien pensée, la diversité et la profondeur des biens et services présentés et un programme riche. Nous remercions la Commission de l'Union africaine et le Secrétariat de la ZLECAf, le gouvernement de la République d'Afrique du Sud et le gouvernement provincial du KwaZulu-Natal ainsi ainsi que nos autres institutions partenaires, donateurs, exposants, acheteurs et artistes pour leur solide collaboration », a déclaré le professeur Oramah.

SE l'Ambassadeur Albert Muchanga, Commissaire de l'UA pour le développement économique, le commerce, l'industrie et l'exploitation minière, a déclaré : pour les grandes entreprises mais aussi pour les jeunes qui ont participé à l'IATF dans le cadre du programme de démarrage des jeunes de l'UA. L'IATF joue également un rôle vital en catalysant l'industrialisation et la production de biens et services manufacturés et à valeur ajoutée à l'appui des objectifs d'intégration économique régionale dans le cadre de l'Agenda 2063 de l'UA.

SE Wamkele Mene, secrétaire général du Secrétariat de la Zlecaf, a déclaré : « L'IATF 2021, qui intervient après le début des échanges dans le cadre de la Zlecaf le 1er janvier 2021, est un instrument pratique qui relie les acheteurs et les vendeurs et fournit des informations sur le commerce et le marché pour faciliter commerce intra-africain dans le cadre de la Zlecaf. La conclusion du commerce et de l'investissement

Commenter cet article