Tourisme et Loisirs : Les actions du FDT pour booster la relance en Côte d’Ivoire

Publié le par Jocelyne Bosson

Au terme du séminaire « Bilan et Perspectives » initié par le Fonds de développement touristique, le jeudi 28 janvier, les représentations décentralisées du Ministères les plus performantes en 2020, ont été primées.

Tourisme et Loisirs : Les actions du FDT pour booster la relance en Côte d’Ivoire

Les trois Directions régionales du Tourisme et des loisirs, les plus performantes, au titre de l’année 2020, sont dans l’ordre de mérite : Abengourou, San Pedro et Daloa. Et ce, au regard des critères quantitatifs et qualitatifs définis par le cabinet ministériel en début d’exercice. Critères renforcés par une plateforme numérique mise en place par le Fonds de développement touristique et les directions techniques (DGU, DAT et DPAP), qui enregistre en temps réel, les données statistiques de chaque direction régionale et de ses démembrements départementaux. C’est ainsi que la Direction régionale de Daloa a dépassé de justesse celle de Yamoussoukro, avec une réalisation d’objectifs de 89% contre 87%. C’était le jeudi 28 janvier, à la salle de conférences de l’immeuble Nour Al Hayat, à l’initiative du Fonds de développement touristique (Fdt) dont le président, Marcel N’Guettia, est aussi l’ordonnateur de la Régie financière intégrée du Ministère. Et agissant selon ses prérogatives régaliennes d’assistance et d’accompagnement des structures opérationnelles de l’administration du tourisme, ainsi que des opérateurs du privé.

En tout cas, au cours des échanges qui ont précédé le palmarès 2020, et dans la perspective de bonifier les performances en 2021, les Directeurs régionaux ont affiché une motivation et exprimé un engagement à faire rebondir le tourisme intra muros, en tenant compte des exigences de sécurité sanitaire liées à la Covid 19.

Camille Kouassi, le Directeur de cabinet du Ministre du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana, qui représentait celui-ci, à ce séminaire,  a indiqué, à cet effet, que la  mise en place de systèmes de mesure de la performance touristiques à l’échelle locale seront opérationnels, outillant ainsi les Directions régionales  pour mieux connaître la demande et l’impact socioéconomique de l’activité touristique.

Aussi, a-t-il  instruit ses collaborateurs représentant l’administration touristique à l’intérieur du pays, sur les objectifs à atteindre cette année. Et ce, au regard du bilan mitigé de la saison 2020, pourtant porteuse de promesses, mais fortement plombée par la pandémie mondiale de la Covid 19.

Par ailleurs, face au recadrage de la stratégie nationale de développement touristique, « Sublime Côte d’Ivoire », priorisant désormais le tourisme domestique et régional,  M. Camille Kouassi indique que ces directeurs seront mis à contribution en vue du développement des circuits et infrastructures des territoires, en corrélation avec les opérateurs privés (hôtels, agences de voyages, promoteurs d’évènements…), afin de booster l’attractivité de leurs zones de compétences, avec une collaboration efficiente  avec les directeurs départementaux sous leur autorité.

Bien plus, le Directeur de cabinet, se réjouissant qu’outre la Régie et les services du Fonds, l’Inspection générale, les Directions centrales et techniques soient associées par le Fdt à ce séminaire d’appropriation des consignes et objectifs à l’intention des Directeurs régionaux, souhaite que ceux-ci soient de véritables courroies de transmission des données statistiques fiables et de véritables agents d’inspection et de contrôle des établissements de tourisme et assimilés. Et ce, dans le but de proscrire irréversiblement l’activité des hors-la-loi !

Notamment les maquis, bars, boîtes de nuit, pubs et hôtels qui usent de subterfuges pour contourner les règles.

A cet effet, il invite les directeurs régionaux à redoubler de vigilance dans l’observation stricte des mesures de sécurité sanitaires dans les lieux touristiques. Car, à maints égards, au dire du premier responsable du Fdt, M. N’Guettia, si le tourisme ivoirien, avec une stratégie pragmatique et flexible a pu contribuer, en 2020, à ce que la Côte d’Ivoire fasse partie des 23 pays au monde à ne pas rentrer en récession, en 2021, il importe d’afficher une fermeté contre les opérateurs véreux. Mais aussi à engager des sanctions envers les collaborateurs laxistes. A contrario, le Fdt et la Régie, en récompensant les trois meilleurs Directions régionales de 2020,  entend institutionnaliser cette action  de récompenses et de primes pour les directions qui s’illustreront de façon exemplaire dès cette saison touristique.

Infos : RC

Commenter cet article