Côte d'Ivoire/ Pollution sur l’autoroute du Nord: Ce scandale des producteurs de béton qui n’a que trop duré à la baie du Banco

Publié le par Rédaction

Photo : Julien Monsan (Fraternité Matin)

Photo : Julien Monsan (Fraternité Matin)

Des nuages de poussière de ciment enveloppent de manière permanente l’autoroute du Nord au niveau de la forêt du Banco et le contre-bas de la Cité Fairmont.
Depuis que deux entreprises de béton prêt à l’emploi ont installé leurs unités de production à la baie du Banco, les conditions environnementales ont complètement changé sur un tronçon d’au moins 3 kilomètres de la voie express Adjamé-Yopougon. C’est désormais de gros nuages de poussière de ciment qui couvrent en permanence la route et tous les environs.
Les véhicules qui passent par là en sortent recouverts de poudre blanchâtre. C’est un enfer pour les motocyclistes, les cyclistes et les piétons. Les beaux feuillages des abords de la forêt du Banco ont viré au gris, enveloppés de poussière de manière quasi permanente. Les installations riveraines en souffrent terriblement. Le cas des hôpitaux de la fondation Didier Drogba et de la fondation Servir de Henriette Bédié est pathétique.

Situés à la sortie de l’autoroute, dans le sens du boulevard de la Paix, ces deux centres de santé – le premier est terminé et le second est en chantier – sont de grosses victimes de cette grande pollution. Leurs cours respectives sont envahies par la poudre de béton. On imagine bien les graves désagréments que ces hôpitaux subiront quand ils seront opérationnels. Ce sera inévitablement une lutte permanente contre la poussière de ciment. Lire la suite

Commenter cet article