Côte d'Ivoire : USAID investit   plus de  8 milliards Fcfa pour un service d’assainissement amélioré

Publié le par Kamagaté Issouf

Côte d'Ivoire : USAID investit   plus de  8 milliards Fcfa pour un service d’assainissement amélioré

L’entreprise digitale Kamtar, qui excelle dans la mobilité urbaine et dans la mise en relation entre transporteurs et professionnels, vient d’acter, ce jeudi 24 septembre,  un partenariat avec Population services international (Psi),une organisation mondiale qui œuvre dans l’amélioration du cadre de vie des populations. Cette coopération a pour objectif de d’offrir un vidange sécurisé sain et accessible aux populations, à travers le projet « vidange plus ».

Financé à hauteur de  8,89 milliards Fcfa  (15,8 millions dollars) par l’Usaid, ce projet vient mettre fin aux mauvaises pratiques  de vidange  en améliorant considérablement le cadre de vie des habitants,  explique le directeur général de Kamtar, Delas Ndri. Car, selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé (Oms),  relayés par la responsable Marketing de Kamtar, Mireille Koblan, 80% des maladies infectieuses (choléra, typhoîde, ambiase…) sont liées au manque d’eau et du non respect des conditions d’hygiène

Né dans l’optique de  vulgariser  l’accès à un assainissement  de base et à une gestionsécurisée des boues de vidange à toutes les couches de la population, « Vidange plus » est se caratérise par un service de mise en relation entre vidangeurs professionnels et les ménages via un centre d’appel  qui garantit une prestation à des coûts défiant toute concurrence, selon les deux parties.

Selon le chef de projet Psi, Marcel Etchian, la santé est au cœur de ce projet qui se déroule en trois composantes. A savoir la facilitation des ménages à la pratique de l’assainissement, la sensibilisation et le partage des connaissances acquises. A l’en croire 120 entrepreneurs ont été formés dans le cadre de ce projet entamé depuis 2014 au Bénin et en Côte d’Ivoire. Mieux, au niveau des collectivités, sur 15 mairies approchées, 11 ont donné leur quitus dans le cadre d’un partenariat pour l’assainissement de leur commune, qui passe également par la sensibilisation et la mise à disposition des autorités municipales d’un appui pour les patrouilles visant à sanctionner tout comportement nuisible aux cadres de vie.

issouf.kamagate@lekiosque-deleco.com

Commenter cet article