Côte d’Ivoire : Le combat des titans pour l’élection présidentielle du 31 octobre aura bel et bien lieu

Publié le par Kamagaté Issouf

Côte d’Ivoire : Le combat des titans pour l’élection présidentielle du 31 octobre aura bel et bien lieu

Le tandem Bédié et Ouattara s’érige désormais en adversité. Les deux ténors vont s’affronter à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. La liste des candidats retenus pour cette  future échéance a été révélée par le président du Conseil constitutionnel, Koné Mamadou, ce lundi 14 septembre.

Frustré en 2010 pour avoir été, selon lui, volé dans les urnes  et en 1999 suite au coup d’Etat du Gal Robert Guéi, Henri Konan Bédié estime qu’il n’avait pas déroulé tout son programme avant son éviction. Ainsi, le candidat du PDCI revient compte rectifier le tir, surtout qu’il a aussi été accusé, par des cadres du vieux parti,  d’être à la base de ses propres maux.

Devant Henri Konan Bédié, se dresse Alassane Ouattara, qui a dirigé le pays pendant neuf ans, avec le soutien de son « grand-frère », comme il aimait à le dire, Bédié. Cette complicité  entre les deux hommes qui confirmait la renaissance des enfants d’Houphouët, réunis autour des fondements du premier Président de la République ivoirienne, s’est effritée en 2018. Se sentant trahi par les promesses de Ouattara, Henri Konan Bédié remobilise ses troupes pour faire cavalier sans le Rhdp, mais avec le soutien des partis de gauche.

Outre ce  combat électoral qui s’annone entre Ouattara et Bédié, figure d’autres leaders politiques comme Affi N’Guessan, président du Front populaire ivoirien (Fpi) et Konan Kouadio Bertin en rupture avec Henri Konan Bédié, se présente en indépendant.

Le Conseil constitutionnel a jugé irrecevable la candidature de Guillaume Soro (Génération peuples solidaires) et de celle de Laurent Gbagbo (Ensemble pour la démocratie et la Souveraineté).

Commenter cet article