Côte d’Ivoire : Le projet de budget de l’État 2021 estimé à 8629,1 milliards Fcfa

Publié le par Kamagaté Issouf

Côte d’Ivoire : Le projet de budget de l’État 2021 estimé à 8629,1 milliards Fcfa

Devant les députés de la Commission des affaires économiques et financières, le mardi 30 juin, le ministre auprès du Premier ministre 8 629,1 milliards Fcfa chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo a affirmé qu’en 2021 le budget de l’Etat va s’établir à 8 629,1 milliards Fcfa et devrait s’accroître pour atteindre 9 129,8 milliards Fcfa en 2022 et 9 916,3 milliards Fcfa en 2023.

Pour ces projections du budget, les crédits affectés à l’éducation passeront de 1 427,2 milliards Fcfa en 2021 à 1 653,7 milliards Fcfa en 2023. Tout comme le secteur de la santé où les fonds alloués évolueront de 366,2 milliards Fcfa à 396,6 milliards Fcfa de 2021 à 2023. Et de 1 205,3 milliards Fcfa en 2021, les crédits pour  les logements et équipements collectifs passeront  à 1 330,1 milliards Fcfa en 2023. « Au titre des dépenses publiques, les principales actions concernent la poursuite de la mise en œuvre de la stratégie de gestion de la dette publique, l’actualisation de la stratégie de maîtrise de la masse salariale et la poursuite des efforts de réduction des délais de passation des marchés publics, ainsi que la poursuite de l’analyse et de la communication sur les risques budgétaires », a poursuivi Moussa Sanogo

Au cours de cette rencontre qui s’inscrivait également dans le cadre du débat d’orientation budgétaire le ministre a présenté le Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (Dpbep) 2021-2023. Qui met en relief la programmation budgétaire qui va accompagner la création de richesses. « C’est bon de partager les différentes orientations avec les députés, recueillir également leurs observations et travailler à élaborer un budget qui puisse satisfaire les besoins de nos populations », a souligné le ministre auprès du Premier ministre chargé du Budget et Portefeuille de l’Etat.

Pour lui, l’atteinte des objectifs économiques et financiers sur la période 2021-2023 doit obéir à la mise en œuvre de réformes et mesures spécifiques d’amélioration de la gestion des finances publiques.

 issouf.kamagate@lekiosque-deleco.com

Commenter cet article