Yorobodi : la mosquée vandalisée, une offense à la mémoire de Samory Touré

Publié le par Rédaction

Yorobodi : la mosquée vandalisée, une offense à la mémoire de Samory Touré

Le samedi 30 mai dernier, la localité de Yorobodi , au Nord-Est de la Côte d'Ivoire, a été le théâtre d'affrontements occasionnant un mort. La grande mosquée de la ville a été pillée et le prédicateur Cheikh Mounirou Ouattara a échappé à un lynchage. Parce qu'il s'est opposé à la démolition de la mosquée pour garder les vestiges de ses ancêtres, mais aussi de  l'empereur Samory Touré, qui  a fait bref passage dans ce lieu. De passage à Yorobodi , selon les habitants de la localité, Samory Touré a fait les ablutions (acte de purification avant la prière) pour prier dans la mosquée.
 Cet acte historique, Yorobodi le gardait respectueusement jusqu'à ce que survienne ce conflit  aux allures de sacrilège. En effet, c'est comme si les profanateurs "tuaient"  à nouveau Samory Touré, le dernier  conquérant africain, qui a mené près de 20 ans de combat contre la pénétration française en Afrique de l'Ouest. Lire la suite

Commenter cet article