Coopération : L’ambassadeur d’Israël en Côte d’Ivoire et la CUEFPOD s’engagent dans un partenariat salutaire

Publié le par Kamagaté Issouf

Coopération : L’ambassadeur d’Israël en Côte d’Ivoire et la CUEFPOD  s’engagent dans un partenariat salutaire

La Chaire Unesco  Eau Femme Pouvoir de Décision (Cuefpod), dirigée par la ministre Euphrasie Yao qui continue  discrètement  et efficacement son travail vient d’attirer un partenaire de taille, l’ambassadeur de l’Etat d’Israël  en Côte d’Ivoire,  Léo Vinoveski qui a exprimé sa fierté face au travail réalisé par cette chaire, notamment dans la formation professionnelle. Alors, ce jeudi 4 juin, dans les locaux de la Cuefpod à la Riviera Faya,  le diplomate israélien a affiché, à travers l'Agence de coopération israélienne Mashav,  son désir de nouer une coopération dans la formation professionnelle.

Pour  la ministre Euphrasie Yao, cette coopération vient au bon moment, parce que depuis l’avènement de la Covid 19, les formations qualifiantes et académiques de la Cuefpod, notamment la troisième cohorte de formation pour l’Ingénierie du genre, ont été stoppées. Et « au moment où nous étions en pleine réflexion pour trouver des partenaires pour l’expérimentation des cours en ligne, l’ambassade d’Israël nous tend la perche », a expliqué la première responsable de la Cuefpod,  Pr Euphrasie Yao.

Pour cette coopération de formation  professionnelle, l’Agence israélienne de coopération internationale pour le développement et fait partie du ministère israélien des Affaires ( Mashav ), Chapeautée par Frondo Odile, propose une formation en ligne dans le mois d’août, portant sur quatre (4) modules. A savoir le genre et développement ; la prise de décision ; jouer devant un public ; collecte de fonds et financement de projets. « Je suis heureux du partenariat avec la Côte d’Ivoire, dont la relation avec Israël date des lustres. C’est une opportunité pour une quarantaine de femmes leaders de partager cette formation par notre canal », a expliqué l’ambassadeur Léo Vinoveski. Qui a  par ailleurs félicité dorénavant le travail réalisé par la Chair Unesco dans l’amélioration du système hydraulique villageois  (Hva), mais aussi  pour les résultats du taux d’admission dans les formations  académiques notamment l’ingénierie du genre, dont les deux premières cohortes ont  réalisé des taux d’admission de 82%.

Soulignant  les liens d’amitié et de coopération entre la Côte d’Ivoire et l’Israel, vieilles de plusieurs années, la ministre Euphrasie Yao a affirmé :« Cette signature de partenariat montre cette volonté d’accompagner nos Etats et le partage d’expérience. Nous allons faire  des formations à l’endroit des  hommes et femmes qui ont besoin de travailler pour une justice sociale et qui ont besoin de valoriser leur compétence et servir la Côte d’ Ivoire »., a indiqué la patronne du Compendium des compétences féminines. Avant  d’ouvrir la lucarne sur l’un des quatre  modules (financement de projets)  qui rentre en ligne de compte de la Banque d’amour et de solidarité (Base) mise en place  par la Cuefpod  et visant à venir en aide aux personnes démunies et vulnérables.

Au cours de cette cérémonie, Pr Rose Koffi Nevry, Professeur de Microbiologie à l’Université Nangui Abrogoua a rappelé les projets de développement et initiatives  réalisés par la Chaire Unesco eau femme pouvoir de décision. A savoir le Compendium  des compétences féminines  de Côte d’Ivoire, dont l’objectif est de réunir sur une même plateforme les femmes cadres, les jeunes filles diplômées et les femmes  excellant dans des initiatives informelles. On peut citer comme initiative de cette structure  « Crea paix » qui vise à consolider la paix dans les communautés régionales ; le système hydraulique villageois amélioré (Hva) qui est à l’origine de l’obtention de la Chaire  ;  la Base et les centres Pavvios.

issouf.kamagate@lekiosque-deleco.com

Commenter cet article