Notation financière : S&P attribue la note A avec perspective stable à l’ACA

Publié le par Correspondance particulière

Notation financière : S&P attribue la note A avec perspective stable à l’ACA

Malgré l’effet Covid 19, l’Agence pour l’assurance et le commerce en Afrique (Aca), poursuit  sa marche pour le rayonnement de ses activités dans les différents pays membres. La notation a lui attribué par l’agence S&P  ( A et perspective stable) illustre arfaitement la présence fort remarquée de cette institution auprès de ces partenaires.

 

Justifiant cette performance, S&P affirme que la notation A à l’Aca se justifie par une forte croissance des capitaux propres, qui s'élèvent à 349 millions USD, une forte croissance du chiffre d'affaires en 2019, avec une augmentation de 70 % des primes brutes souscrites par rapport à 2018 et une augmentation de 134 % du bénéfice net, ainsi qu'un élargissement significatif de l'actionnariat, qui se traduit par une exposition brute record de 6,4 milliards USD.

 

Le rapport de l’agence de notation met  également en relief le  « solide bilan en matière de traitement des créanciers privilégiés », notamment le recouvrement intégal des créances d'obligations souveraines des années précédentes. Sans oublier les saines pratiques de gestion interne des risques, renforcées par des recrutements stratégiques tels que celui d'un Directeur des risques en février 2020, ont également été citées comme des facteurs clés soutenant le résultat de la notation de l'Aca.

 

Dans son rapport, S&P Global Rating  souligne « l'importance stratégique » de l'Aca pour la région. Le rapport mentionne explicitement l'importance des ambitions de l'Aca de « recruter du personnel clé pour soutenir ses capacités de gestion des risques en fonction de sa trajectoire de croissance », plus particulièrement la nomination de Deepak Dave au poste de Directeur des risques en février 2020 et la nomination prévue d'un nouveau DG en milieu d’année.

 

Ces trois denrières années, plusieurs pays (l'Éthiopie, la Côte d'Ivoire, le Sud-Soudan, le Zimbabwe, le Ghana, le Nigeria et le Niger) ont édhéré à l’Aca. Ce qui a augmenté la pénétration  du marché  avec une croissance brute qui s'élève à 6,4 milliards de dollars, soit une augmentation de 35 % par rapport à l’année 2018.

Commenter cet article