Bourse : La capitalisation boursière de BOA Côte d’Ivoire en baisse

Publié le par Kamagaté Issouf

Bourse : La capitalisation boursière de BOA Côte d’Ivoire en baisse

Boa Côte d’Ivoire, coté à la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm), vient d’enregistrer une baisse de sa capitalisation boursière, malgré des résultats en croissance constante et des niveaux de rentabilité élevés. Précédemment à 84 milliards Fcfa en 2018, la capitalisation  descend à 79,9 milliards Fcfa.

Ces résultats de la filiale, livrés ce mercredi 27 mai par visioconférence lors du bilan du groupe,  par les différents responsables notamment Laura Tran directrice du pôle Participations Boa groupe, Vincent Istasse directeur général de la filiale Côte d’Ivoire, Stéphane Carrer directeur de la communication du groupe et bien d’autres, montrent   également que le titre a encore enregistré une baisse avec un Price earning ration   5,6x, en de ça de la moyenne du secteur financier.

Les chiffres en baisse de la capitalisation boursière, qui pourrait être la conséquence des prises de bénéfices des actionnaires, n’affecte en rien les prestations bancaires de la filiale ivoirienne de groupe marocain BMCE Bank.  Qui affichent  des voyants verts. En effet, Boa Côte d’Ivoire  maintient globalement tout de même le cap en réalisant en 2019 un résultat net de 14,382 milliards Fcfa contre 11,699 milliards Fcfa en 2018, soit une hausse de 22,9% pour une commission en hausse de 19,2%  avec une marge bancaire impressionnante, portée par les revenus de titres de placements.

Précédemment estimé à 576, 928 milliards Fcfa, la filiale Côte d’Ivoire de la Boa a réalisé  un total bilan de 608,499 milliards Fcfa en 2019, soutenue par un taux de croissance moyenne annuelle de +14,7%.

Au dire du directeur général Côte d’Ivoire, grâce à une bonne maîtrise des charges, le coefficient d’exploitation s’améliore à 55,2% et le Rbe ressort en hausse de 12%.  « Le coût du risque augmente légèrement, portant essentiellement sur un dossier Corporate) mais demeure toutefois à un niveau maîtrisé à 0,47% des encours de crédits. Le résultat net ressort en croissance de 23% à 14,4 milliards Fcfa», poursuit-

issouf.kamagate@lekiosque-deleco.com

 

Commenter cet article