CEDEAO : L’appellation «ECO » divise francophones et Anglophones

Publié le par Kamagaté Issouf

CEDEAO : L’appellation «ECO » divise francophones et Anglophones

Les discussions sur la  nouvelle monnaie de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) n’a pas en connu son épilogue, c’est le moins qu’on puisse dire. Car, dans un communiqué produit le 16 janvier, le conseil de convergence de la Zone monétaire de l’Afrique de l’ouest (Zmao) affirme que « la décision de renommer le Fcfa Eco en 2020, n’est pas conforme avec la décision de la Conférence des Chefs d’Etat de la Cedeao d’adopter l’Eco comme nom d’une monnaie unique indépendante de la Cedeao ».

Cette déclaration est intervenue après une réunion extraordinaire des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales  des Etats membres de la Zmao, qui s’est tenu à Abuja (Nigeria). Etaient présents à cette rencontre la plupart des ministres de l’Economie et des Finances des pays anglophones et la Guinée.

Au cours de cette réunion présidée par le ministre de l’Economie et des Finances de la Guinée, Mamadi Camara, la Zmao s’est félicitée de la décision des pays de l’Uemoa de se départir du Fcfa. Mais prend note de la décision du Président de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Uemoa sur l’adhésion à l’Eco.

« Le conseil de convergence de la Zmao réitère l’importance pour tous les Etats membres de la Cedeao de mettre en œuvre les décisions de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao concernant l’application de la feuille de route révisée du programme de monnaie commune de la Cedeao », note le communiqué. Qui souhaite l’organisation d’un sommet extraordinaire de la conférence des Chefs d’Etat  et de gouvernement de la Zmao « pour examiner en profondeur la question de la monnaie unique ».

issouf.kamagate@lekioque-deleco.com

 

Commenter cet article