Adhésion à l’Eco : Les lignes bougent au niveau du Ghana

Publié le par Kamagaté Issouf

Adhésion à l’Eco : Les lignes bougent au niveau du Ghana

Dans un communiqué publié par les services de communication de la Présidence, le gouvernement ghanéen a salué  la décision de huit États membres de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) à adopter l'ECO, la nouvelle monnaie commune à la Cedeao, dont la mise en service est prévue en 2020.

« C’est  un bon témoignage de l'importance qui est attachée non seulement à la mise en place d'une union monétaire, mais aussi au programme plus large de l'intégration ouest-africaine », fait part le communiqué signé par Eugène Arhin, directeur de la communication de la Présidence ghanéenne.

Ainsi, malgré les points d’achoppement, Accra se dit  déterminé à faire de son possible pour  rejoindre les États membres de l'UEMOA, dans l’usage de l’Eco. Car « nous pensons, cela aidera à éliminer les barrières commerciales et monétaires, à réduire les coûts de transaction , stimuler l'activité économique et élever le niveau de vie de notre peuple », explique le gouvernement ghanéen.

Au dire du Président Akuffo Addo, son pays a l’occasion « historique » de créer une nouvelle réalité pour les peuples de la Cedeao, « une réalité de prospérité et de progrès généraux », indique-t-il. Sans pour autant insister sur le taux de change flexible pour garantir une réelle souveraineté de la monnaie.

issouf.kamagate@lekiosque-deleco.com

Commenter cet article