Nigeria: le Sénat approuve la hausse de la TVA pour soutenir les dépenses de l'Etat

Publié le par Moutiou Adjibi Nourou

Nigeria: le Sénat approuve la hausse de la TVA pour soutenir les dépenses de l'Etat

Au Nigeria, le Sénat vient d’approuver la hausse de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour soutenir les dépenses de l’Etat.

La nouvelle mesure, annoncée par le gouvernement fédéral depuis plusieurs mois, permettra de faire passer la TVA de 5% actuellement à 7,5%. Elle vise à aider le gouvernement à faire face aux contraintes liées à ses dépenses salariales surtout avec la mesure d’augmentation de deux tiers du salaire minimal en vigueur dans le pays.

Cette annonce intervient alors que le Nigeria qui essaye de se sevrer de sa dépendance au pétrole, tente d’augmenter ses revenus pour financer les méga-projets d’infrastructures prévus par le gouvernement de Muhammadu Buhari au cours des prochaines années. En juin dernier, la ministre des Finances, Zainab Ahmed, indiquait que l’objectif des autorités était d'augmenter les revenus jusqu'à un minimum de 65 % en 2019, de sorte qu'au cours des trois prochaines années, l’Etat soit en mesure d'atteindre 80 à 85 % de ses objectifs de revenus.

Pour rappel, cette mesure était également inscrite dans le budget 2020, récemment présenté par le président Buhari au Parlement. Celui-ci a été estimé à 10 330 milliards de nairas (en hausse de 7% par rapport à 2019) pour un déficit budgétaire à 1,2% du produit intérieur brut (PIB).

Notons que la nouvelle augmentation doit être encore validée par la Chambre des représentants avant d’être définitivement adoptée par le Parlement.

Commenter cet article