Iran: le pouvoir reste ferme sur la hausse du prix de l'essence

Publié le

Iran: le pouvoir reste ferme sur la hausse du prix de l'essence

Dans sa première intervention, le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a soutenu la décision des autorités d'augmenter le prix de l'essence, mais le mouvement de protestation a continué et plusieurs personnes, dont un gradé de la police, ont été tuées.

Les manifestations parfois violentes ont touché une trentaine de villes du pays. A Téhéran, une partie des commerçants du Bazar ont fermé leur boutique. Dans d'autres villes, des banques ou encore des commissariats ont été incendiés.
Plusieurs personnes ont été tuées dans ces manifestations, notamment à Sirjan dans le sud du pays ou encore à Kermanshah dans l'Ouest. Lire la suite

Commenter cet article