Cacao : La réunion des experts de la Côte d’Ivoire et du Ghana pour garantir un meilleur  prix aux producteurs

Publié le par Kamagaté Issouf

Cacao : La réunion des experts de la Côte d’Ivoire et du Ghana pour garantir un meilleur  prix aux producteurs

Dans le cadre de la Coopération entre Côte d’Ivoire et le Ghana dans le domaine dans le secteur du Cacao, une réunion d’experts des deux pays a eu lieu les 9 et 10 Octobre 2019 à Abidjan. Ci-dessous, le communiqué final qui a sanctionné la rencontre.

Considérant les faibles revenus perçus par les producteurs de cacao et reconnaissant la nécessité de garantir un meilleur prix aux producteurs ainsi que son impact sur la durabilité de la filière cacao ;

Les Présidents de la Côte d’Ivoire Alassane Ouatara et du Ghana Nana Addo Dankwa Akufo-Addo ont instruit en mars 2018, les organes de gestion des filières cacao de leur pays respectif à l’effet de créer un cadre de collaboration permanent pour trouver des solutions pérennes permettant d’offrir un revenu décent aux producteurs de cacao.

Le Conseil du Café-Cacao et Le Ghana Cocoa Board ont donc conjugué leurs efforts et travaillé à définir un mécanisme de Prix Plancher basé sur le Différentiel du Revenu Décent aux producteurs.

Dans ce cadre, se sont tenues en juin 2019 à Accra et en juillet 2019 à Abidjan, des rencontres entre Le Conseil du Café-Cacao et Le Ghana Cocoa Board d’une part, et d’autre part les Chocolatiers, les Industriels et Négociants pour définir les modalités de la mise en œuvre dudit mécanisme.

Le mécanisme du prix plancher basé sur le différentiel du revenu décent a reçu l’adhésion de toutes les parties prenantes de la chaîne de valeur du cacao en tant que système parfait permettant de servir un revenu décent à tous les producteurs de cacao sans exception dans les deux pays. Aussi, certains acheteurs ont-ils manifesté leur intérêt pour ce nouveau mécanisme en faisant l’acquisition de contrats sur la campagne 2020-2021 intégrant le Différentiel du Revenu Décent de 400 Dollars la tonne.

Toutefois, conscients que la durabilité de la filière englobe également les questions environnementales et sociétales ; Le Conseil du Café-Cacao et Le Ghana Cocoa Board ont organisé une réunion les 10 et 11 septembre 2019 à Abidjan pour aborder de façon spécifique ces questions avec les industriels et les chocolatiers.

Le différentiel du revenu Décent vise l’amélioration des revenus de tous les producteurs de cacao sans exception ; Tandis que les programmes de durabilité et de certification mis en œuvre par les chocolatiers ne touchent qu’une minorité de producteurs.
 

Il a été constaté que les chocolatiers insistent davantage sur leurs programmes de durabilité et de certification au détriment du Différentiel du Revenu Décent qui a pourtant un impact plus important sur l’ensemble des producteurs.

Par conséquent, le Comité conjoint d’Experts mis en place par les deux pays a réexaminé les programmes actuels de durabilité et de certification des chocolatiers.

Une ferme décision sur la poursuite ou l’arrêt de tous les programmes de durabilité et de certification dès la campagne 2019-2020, sera communiquée aux parties prenantes par les instances dirigeantes du Conseil du Café-Cacao et du Ghana Cocoa Board lors de la réunion de partenariat de la Fondation mondiale du cacao à Berlin.

 

Fait à Abidjan, le 10 octobre 2019

 

Pour le Comité Conjoint d’Experts

Le Secrétariat de Séance

Commenter cet article