Québec : L’Autorité des marchés financiers nomme  Oumar Diallo au poste de directeur fintech et innovation

Publié le

Québec : L’Autorité des marchés financiers nomme  Oumar Diallo au poste de directeur fintech et innovation

L’Autorité des marchés financiers du Québec a annoncé la nomination d’Oumar Diallo au poste de directeur Fintech et innovation, a appris Le Kiosque de l'Eco.

Diallo possède une solide expertise en analyse stratégique et réglementaire, en gestion des risques et en technologies financières. Avant de se joindre à l’Autorité, il occupait le poste de conseiller principal – chef d’équipe, gouvernance, risques et conformité chez PricewaterhouseCoopers, où il s’est illustré notamment par ses conseils et ses formations sur l’innovation technologique appliquée à la finance.

Dans ses nouvelles fonctions, M. Diallo coordonnera l’ensemble des activités et des travaux menés par l’Autorité en matière de fintech, dont ceux du Groupe fintech et du Comité consultatif sur l’innovation technologique. Entre autres rôles, il agira à titre de personne-ressource tant pour les divers intervenants de l’écosystème fintech québécois que pour les représentants de l’industrie qui s’adressent à l’Autorité afin de s’assurer de la conformité réglementaire de leurs projets novateurs. Il aura également pour mandat d’appuyer le déploiement de la stratégie d’innovation de l’Autorité.

M. Diallo est titulaire d’un baccalauréat en économie et politique de l’Université de Montréal, d’un diplôme de deuxième cycle en études internationales de l’Académie diplomatique de Vienne et d’une maîtrise en administration publique de l’École nationale d’administration.

« Nous sommes très fiers d’accueillir à ce poste clé un expert qui possède à la fois une excellente compréhension des défis d’encadrement que pose l’innovation technologique et une connaissance approfondie des principaux facteurs qui influencent l’évolution du secteur financier », souligne Lise Estelle Brault, directrice principale, fintech, innovation et encadrement des dérivés.

Commenter cet article