Ouganda : Le Président Museveni souligne le rôle du commerce lors de la signature de l'accord du bureau régional d'Afreximbank en Afrique de l'Est

Publié le

Ouganda : Le Président Museveni souligne le rôle du commerce lors de la signature de l'accord du bureau régional d'Afreximbank en Afrique de l'Est

Après l’ouverture des bureaux régionaux d’Abuja, Hararé et Abidjan, la Banque africaine d'import-export (Afreximbank) a conclu, ce vendredi 20 septembre, à Kampala (Ouganda), les formalités pour le décollage de son bureau régional pour l'Afrique de l'Est à Kampala. La signature des deux principaux documents avec le gouvernement ougandais a eu lieu  lors d'une cérémonie, en présence du Président ougandais, Yoweri Museveni et l'ancien Président nigérian Olusegun Obasanjo.

 

Benedict Oramah, président d'Afreximbank, et Philemon Mateke, ministre des Affaires étrangères de l'Ouganda chargé des Affaires régionales, ont signé l'accord de succursale. Le premier responsable d’Afreximbank a aussi signé avec Matia Kasaija, ministre des Finances, de la Planification et du Développement économique de l'Ouganda, le mémorandum d'accord concernant les locaux temporaires et permanents de la succursale de l'Afrique de l'Est à Kampala, à la Maison de l'État ougandais, située dans la capitale.

Après la signature, le Président Museveni a félicité Afreximbank d'avoir choisi de créer une antenne en Ouganda et a promis le soutien du gouvernement pour assurer son succès. Il a déclaré que grâce à son financement du commerce et à la promotion de la valeur ajoutée des produits de base et des produits africains, Afreximbank contribue à remédier à certains des principaux déficits auxquels l’Afrique est confrontée. « Si vous n'échangez pas, vous ne pourrez pas vous développer », s’est il adressé à l'auditoire, soulignant que sans commerce, l'économie s'effondrerait faute d'emplois et de problèmes sociaux.

L'ancien Président Obasanjo a déclaré que la création de la filiale Afreximbank Afrique de l'Est constitue un progrès important pour garantir la disponibilité et le financement du commerce dans la région de l'Afrique de l'Est et en Ouganda, décrivant Afreximbank comme un exemple typique d'institution africaine forte. Il a noté que la création du bureau régional renforcerait la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf). Avant de prciser que la signature, la ratification et le lancement de la Zlecaf fut l'une des meilleures choses qui soient arrivées à l'Afrique ces derniers temps.

Pour lui Pr Oramah, la création de la succursale constitue une étape importante dans les annales d'Afreximbank, l'absence de cette institution dans la région de l'Afrique de l'Est constituait un «fossé béant» dans la vision de la Banque d'accroître l'efficacité son mandat en Afrique. Avant d’ajouter que la création de la succursale ouvre la voie à un renforcement des opérations de la Banque dans les onze pays d'Afrique de l'Est sous sa juridiction. Le président d’Afreximbank a exprimé sa gratitude au gouvernement de l'Ouganda d'avoir accepté de l'accueillir et d'avoir travaillé si dur pour la réalisation de cet objectif.

Pour Afreximbank, le bureau régional aurait un impact à long terme sur l’Ouganda et l’Afrique de l’Est, avec de nombreux avantages pour le pays. Elle ouvrirait ses portes en octobre et qu'un lancement officiel aurait lieu en novembre.

Par ailleurs, le ministre des Finances ougandais Matia Kasaija, M. Kasaija a indiqué déclaré que l’Ouganda tirerait de nombreux avantages de la création du bureau régional de Kampala, notamment l’intensification du commerce d’importations et de exportations et l’amélioration de l’accès aux mécanismes de crédit. Cela augmenterait également le portefeuille d’Afreximbank en Ouganda et conduirait à la création d’emplois et à l’expansion de la liquidité du crédit dans le pays.

Des membres du conseil d'administration d'Afreximbank, la direction et le personnel de la banque, ainsi que de nombreux hauts responsables du gouvernement ougandais ont également pris part à la cérémonie.Qui était l'une des trois activités organisées par Afreximbank à Kampala au cours de la semaine. Outre la troisième réunion trimestrielle du conseil d'administration, qui s'est tenue le 18 septembre, la Banque a entamé une retraite de trois jours pour la révision à mi-parcours de son cinquième plan stratégique, le 19 septembre.

issouf.kamagate@lekiosque-deleco.com

Commenter cet article