DEUXIEME FOIRE COMMERCIALE INTRA-AFRICAINE (IATF2020) : PLUS DE 10000 PARTICPANTS ATTENDUS

Publié le

DEUXIEME FOIRE COMMERCIALE INTRA-AFRICAINE (IATF2020) : PLUS DE 10000 PARTICPANTS ATTENDUS

Du 1er au 7 septembre 2020, aura lieu, à Kigali (Rwanda) la deuxième édition de la foire commerciale intra-africaine (Iatf 2020). Cette initiative d’intégration économique régionale qui  attend plus de 1 100 exposants de plus de 55 pays, a été annoncée, dans le cadre du Forum des affaires de la zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), tenu en marge du 12ème Sommet extraordinaire des chefs d’État et de gouvernement de l’Union Africaine (UA) à Niamey (Niger).

 «Les organisateurs de la deuxième foire commerciale intra-africaine (IATF2020) s’attendent à ce qu’elle surpasse les réalisations de la première foire commerciale tenue au Caire en 2018 en attirant 10 000 participants et en générant des accords de commerce et d’investissement intra-africains d’une valeur de plus de 40 milliards de dollars »,  a soutenu Prof. Benoît Oramah, Président de la Banque africaine d’import-export (Afreximbank), institution initiatrice de cet événement.

Pour le président d’Afreximbank, en travaillant avec les partenaires estimés, les résultats escomptés seront dépassés. Ainsi il décrit la précédente édition comme un succès retentissant, eu égard à la diversité des biens échangeables par environ 1 100 exposants de plus de 45 pays dans l’exécution de transactions d’une valeur d’environ 32 milliards de dollars.

 

Iatf 2018 a permis à une société de technologie nigériane de remporter un contrat de 100 millions de dollars pour fournir des solutions basées sur la technologie au gouvernement sud-soudanais; une société égyptienne remportant des contrats dans de nombreux pays africains pour la fourniture et l’installation d’équipements de production et de distribution d’énergie d’une valeur de près d’un milliard de dollars; des entreprises égyptiennes et tunisiennes ont signé un accord de partenariat de 50 millions de dollars pour créer une coentreprise dans l’assemblage d’appareils électroménagers; et la signature d’un projet de production d’énergie d’une valeur de 3 milliards de dollars entre une société égyptienne et un gouvernement africain, le plus grand projet intra-africain jamais réalisé et exécuté exclusivement par des entreprises africaines, y compris des institutions financières, a-t-il noté.

«La dynamique créée par la première Iatf et le lancement historique de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) vont soutenir la croissance du commerce et des investissements transfrontaliers », affirmera le Président Oramah.
 

Par ailleurs, l’Ambassadeur Albert Muchanga, Commissaire de l’Ua chargé du commerce et de l’industrie, a déclaré que l’Iatf faisait partie d’un ensemble d’activités planifiées par la Commission de l’Union Africaine pour soutenir la mise en œuvre de la Zlecaf. Entre autres, citons l’Observatoire africain du commerce, un portail d’informations en temps réel sur les débouchés commerciaux.

Aussi, Mme Soraya Hakuziyaremye, Ministre du commerce et de l’industrie du Rwanda, a déclaré qu’il était important que le secteur privé africain profite de l’initiative Iatdf 2020 pour présenter et échanger ses produits et que les entrepreneurs l’utilisent pour renforcer leur visibilité.

 

Commenter cet article