Assemblée Générale des actionnaires d’Africa50 : La BAD apporte une contribution additionnelle

Publié le par Kamagaté Issouf

Assemblée Générale des actionnaires d’Africa50 : La BAD apporte une contribution additionnelle

En marge de l’Assemblée générale des  actionnaires d’Africa50 qui s’est tenue mercredi dernier à Kigali, la Banque africaine de développement (Bad) a signé un accord avec Africa50 confirmant l’augmentation de la contribution de la Banque au capital d’Africa50.

Dr. Akinwumi Adesina, président de la Bad et Président du conseil d’administration d’Africa50 a déclaré : « En reconnaissance de l’importance du rôle d’Africa50 dans le développement de projets, la Banque africaine de développement a décidé d’accroitre son actionnariat. L’environnement actuel est propice pour des investissements massifs dans les infrastructures du continent, qui arrive à attirer de plus en plus d’investisseurs. A titre d’exemple, lors de notre récent Forum des Investissements en Afrique (Africa Investment Forum), nous avons mobilisé plus de 38 millions USD d’investissement en moins de 72 heures. »

Au cours de cette Ag, la plateforme d’investissement dans les infrastructures panafricaine, a annoncé que la République du Zimbabwe a rejoint son actionnariat, devenant ainsi le 31ème actionnaire d’Africa50, et le 28ème pays africain actionnaire. 

George Tongesayi Guvamatanga, Secrétaire permanent des Finances et du développement économique du Zimbabwe a signé l’Accord de souscription d’actions au nom du gouvernement, engageant ainsi le Zimbabwe à acquérir des parts dans l’actionnariat d’Africa50 et à ratifier les termes de cet Accord.

« Nous sommes reconnaissants pour cette marque de confiance et nous nous réjouissons de pouvoir travailler étroitement avec le gouvernement et le secteur privé en vue d’identifier les projets prioritaires et de déployer notre expertise en termes de développement et de financement de projets », a indiqué Alain Ebobissé, directeur général d’Africa50. Qui  a par ailleurs remercié le gouvernement du Zimbabwe pour son engagement envers l’institution, lui permettant ainsi d’étendre sa présence dans la région d’Afrique australe.

A la suite de cette cérémonie, les actionnaires se sont rassemblés pour une session fermée, où ils ont revu les activités d’Africa50 de l’année écoulée, approuvé les états financiers et échangé avec la direction sur sa stratégie à long terme.

issouf.kamagate@lekiosque-deleco.com

Commenter cet article