L’Egypte prévoit lever 4 à 7 milliards $ sur le marché international de la dette durant l’exercice 2019/2020

Publié le

L’Egypte prévoit lever 4 à 7 milliards $ sur le marché international de la dette durant l’exercice 2019/2020

L’Egypte prévoit de lever entre 4 et 7 milliards de dollars sur le marché international de la dette durant l’exercice 2019/2020 (juillet-juin) a rapporté l’agence Reuters, citant le ministre des Finances, Mohamed Maait.

« L'année dernière, à cette époque, j'avais dit que nous allions lever entre 4 et 7 milliards de dollars sur le marché international de la dette, puis nous avons finalement levé 6,2 milliards de dollars. Permettez-moi de répéter ce que j'ai dit l'année dernière : entre 4 et 7 milliards de dollars seront aussi levés sur ce marché durant le prochain exercice », a-t-il déclaré en réponse à une question sur le montant prévu des émissions d’euro-obligations.   

 Nous envisageons toutes les options pour atteindre cette enveloppe, y compris les sukuks, les obligations vertes et les obligations libellées dans des devises asiatiques », a-t-il ajouté.

Le ministre, qui s’exprimait en marge d’une conférence sur les investissements organisée Londres, a précisé que les levées de fonds sur le marché international de la dette devraient avoir lieu de novembre 2019 à février 2020. 

Il a par ailleurs indiqué que l’Egypte pourrait aussi mobiliser des fonds auprès d'autres sources, notamment la Banque mondiale, la Banque africaine de développement (BAD), la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et des gouvernements européens tels que la France et l'Allemagne.

Commenter cet article