Afreximbank : Ouverture ce jeudi des 26e Assemblées générales annuelles à Moscou

Publié le par Kamagaté Issouf

Afreximbank : Ouverture ce jeudi des 26e Assemblées générales annuelles à Moscou

Après avoir célébré le passé pour  façonner l’avenir, la Banque africaine d’import-export (Afreximbank)  craint les mesures protectionnismes  décidées par les grandes puissances, il y a de cela un an.

En réalité si la mesure du gouvernement américain visait au départ à protéger les intérêts des nationaux contre la concurrence déloyale, elle a par la suite créé un déséquilibre au niveau du commerce mondiale, surtout  que la Chine et d’autres pays ont décidé d’en faire autant. Ces tensions donnent ainsi raison au Fonds monétaire  internationale (Fmi), qui soutenait que la guerre commerciale entre  les Etats-Unis et le reste du monde pourrait réduire la croissance mondiale de près de 0,5% et perturber les chaînes d'approvisionnement mondiales. Mieux le Fonds monétaire international, dans l'une de ses études,  a démontré qu'une baisse de 1% de la croissance de l’investissement intérieur de la Chine est associée à une baisse moyenne de 0,6% dans la croissance de l' Afrique.

Pour ne pas arriver à ce point critique, Afreximbank veut anticiper sur les chocs exogènes, en choisissant comme thème des 26e Assemblées générales annuelles, qui se tiendront à Moscou (Russie) : "Tirer profit des partenariats émergents dans une ère de hausse du protectionnisme".

Le choix de ce thème est consécutif à la guerre commerciale que se livrent Washington et Pékin, marquée surtout par des récents prélèvements de droit de douane américain sur les marchandises chinoises évalués à 34 milliards de dollars. Ce qui  a suscité une réaction de l’empire du milieu. La Chine  a à son tour exercé des représailles en imposant des droits de douane de 34 milliards de dollars américains sur les produits américains. Mais, si la situation persiste, le plus grand perdant sera l’Afrique, qui est devenu l’un des principaux partenaires de la Chine ces dernières années, sans oublier l’Union européenne.

Les Assemblées annuelles de 2019 de la banque, qui seront animées par des  conférences, des panels, des reconcentre b to b et réunions des actionnaires devraient plancher sur ces sujets importants, notamment  sur le financement du commerce et le développement des exportations.

Pour son engagement dans la promotion du commerce intra africain, Afreximbank a reçu deux distinctions, aux Awards d’African banker, en marge des Assemblées annuelles de la Bad à Kigali (Rwanda).En effet, la banque a généré un résultat global de 285,4 millions de dollars soit une hausse de 24%. Les résultats net ont aussi connu une hausse de 25,12%, passant de 220,5 millions de dollars en 2017 pour atteindre 275,9 millions dollars en 2018.

issouf.kamagate@lekiosque-deleco.com

Commenter cet article