AAM 2019 : Afreximbank présente le programme tuniso-africain de promotion du commerce et de l'investissement

Publié le par Kamagaté Issouf

AAM 2019 : Afreximbank présente le programme tuniso-africain de promotion du commerce et de l'investissement

Afreximbank présente le programme tuniso-africain de promotion du commerce et de l'investissement

Le président d'Afreximbank, le professeur Benoît Oramah (à droite) et le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie, Marouan Elabbasi, ont décidé de signer à Moscou.

La Banque africaine d’import-export (Afreximbank) et la Banque centrale de Tunisie ont signé un accord portant sur un programme tuniso-africain de promotion du commerce et de l’investissement de 500 millions de dollars, qui servira à fournir un financement visant à promouvoir et à développer le commerce et les investissements entre la Tunisie et le reste de l'Afrique.

Selon les termes de l'accord signé à Moscou le 22 juin, Afreximbank mettra à disposition un certain nombre d'instruments et de programmes de financement pour faciliter les exportations et les investissements tunisiens en Afrique.

De son côté, la Banque centrale de Tunisie contribue à l'identifiant des entreprises et des institutions financières tunisiennes éligibles qui bénéficieront du programme et bénéficieront également d'initiatives Afreximbank. Il s'agit notamment de MANSA, du réseau de référentiels de due diligence mis en place par Afreximbank en 2018, et du Système panafricain et des réglementations, que la Banque envoie en juillet.

Le professeur Benedict Oramah, président d’Afreximbank, a signé l’accord au nom de la banque, tandis que Marouan Elabbasi, gouverneur à la Banque centrale de Tunisie, a signé l’institution pour son fils.

Afreximbank a déjà ressemblé à des programmes similaires avec l’Égypte, l’Afrique du Sud et le Nigéria dans le cadre d’une stratégie commerciale intra-africaine, qui visait à renforcer le commerce et l’intégration entre les pays africains.

Une première salve devrait être tirée le 6 juillet prochain lorsqu’entreront en vigueur des droits de douane de 25% sur 50 milliards de dollars de produits chinois.

Commenter cet article