Sécurité des denrées alimentaires : Le programme de la SFI a généré près de 478 millions de dollars de revenus supplémentaire, estime Charlotte Ndaw

Publié le par Kamagaté Issouf

Sécurité des denrées alimentaires : Le programme de la SFI  a généré près de 478 millions de dollars de revenus supplémentaire, estime Charlotte Ndaw

La Société financière internationale (Sfi), des Organisations internationales et patronales, des experts et acteurs de la sécurité des denrées alimentaires se sont réunis il y a une semaine, à Abidjan Marcory, pour combiner des sessions d’information sur les différents domaines de la sécurité des denrées alimentaires, mais également échanger sur le bonnes pratiques entre professionnels de la sécurité des denrées alimentaires et dirigeants d’entreprise de la région. Ce forum avait pour thème : «Création d’opportunités à travers la sécurité des denrées alimentaires : Cas de l’Afrique de l’ouest ».

Au cours de cette rencontre, la Sfi, filiale du groupe de la Banque mondiale, a présenté son Programme de conseil en sécurité des denrées alimentaires en Afrique. «Notre programme de service-conseils sur la sécurité des denrées alimentaires en Afrique nous a permis d’accompagner 200 clients travaillant dans l’agro-industrie et dans la vente agroalimentaire. Ce programme à contribuer à attirer près de 564 millions de dollars d’investissement et de générer plus de 478 millions de dollars de revenus supplémentaires », a soutenu, lors de son allocution, Charlotte Ndaw, représentant le représentant régional de la Société financière internationale (Sfi),Olivier Buyoya.

«Je suis d’autant ravie de participer à ce forum régional qui offre un cadre d’apprentissage et de partages de bonnes pratiques pour nos différentes organisations et institutions autour des opportunités de créer et développer des marchés dans le secteur des sécurités des denrées alimentaires en Afrique de l’Ouest», a indiqué Charlotte représentant le représentant régional de la Société financière internationale (Sfi) Olivier Buyoya. Pour elle, La question de la sécurité sanitaire des aliments est essentielle car elle revêt un enjeu stratégique, à la fois pour la santé d’un individu et d’une communauté, que pour le développement économique et d’une nation.

Une nourriture qui n’est pas sûre peut entrainer des pertes allant jusqu’à à plusieurs centaines de millions de dollars de pertes pour des entreprises. Pour les experts du domaine, si la nourriture consommée n’est pas proprement produite, manipulée, emballée, ni entreposée, des malheurs pourraient en résulter.

En outre, les problèmes liés à la sécurité des denrées alimentaires engendrent des pertes de 16,7 milliards de dollars/an en Afrique. C’est pourquoi cette filiale de la Banque mondiale met l’agro-industrie au cœur de ses priorités. Chaque année près de 4 milliards de dollars sont investis dans le secteur agroalimentaire. « Notre stratégie vise à promouvoir la sécurité alimentaire, la croissance inclusive et à rendre l'industrie plus durable sur le plan environnemental et social », explique Charlotte Ndaw.

Commenter cet article