Côte d'Ivoire : Copineminceur, la start-up qui vient en aide aux hypertendus et aux diabétiques

Publié le par Kamagaté Issouf

Côte d'Ivoire : Copineminceur, la start-up qui vient en aide aux hypertendus et aux diabétiques

Ely  Dessi est une  entrepreneure ivoirienne exerçant dans le domaine de la santé nutritionnelle. Elle a créé une start-up du nom de Copineminceur&co. Cette plateforme en ligne aide les dames à perdre du poids grâce un programme minceur du nom d’AFRO& DIET qui se distribue via internet (application, site internet, Facebook, instagram, pinterest  etc…). Cette révolution numérique permet d’avoir rapidement des informations sans se déplacer, comme  par exemple faire une analyse, parler à un diététicien nutritionniste à distance et recevoir le bilan ou programme instantanément en un clic, faire les courses des ordonnances ou programmer une séance de coach.

« Sur ma plateforme en ligne, je vends des repas diététiques avec un concept africain. On a constaté que les africains ont parfois envie de suivre un régime, mais ils ont une habitude alimentaire qui n’y répond pas. Donc nous venons en soutien avec un programme  pour leur permettre d’avoir une bonne hygiène de vie ou de perdre du poids », explique-t-elle, au sortir d’une Masterclass sur le E-Commerce, organisée par l’Agence Côte d’Ivoire PME et à laquelle elle a participé.

Pour Ely Dessi, sa Startup n'a pas qu'un caractère commercial, elle a aussi un objectif  à impact social, qui vise à lutter contre certaines maladies qui font actuellement ravage telles le diabète, l’hypertension, les maladies cardio-vasculaires etc... à travers ces campagnes de Brunch Afro & Diet.

Elle affirme que le commerce électronique est un moyen efficace pour se faire de l’argent sans déplacer, c’est une solution révolutionnaire pour lutter contre la pauvreté, pour contribuer à l’autonomisation de la femme et aussi pour démarrer un projet avec peu risque. « Le E-commerce, me permet de travailler n’importe où n’importe quand. C’est une méthode qui permet de faire du chiffre d’affaires en étant mobile, de gagner des clients à l’internationale sans avoir à prospecter, à négocier et de tester ces idées avant d’investir dans une grande quantité de stock » souligne-t-telle.
 

Avec une équipe de 5 personnes, cette jeune entrepreneure essaie de se faire une place dans le gotha des champions nationaux. « Notre siège est à Rubino (Agboville) et nous avons une représentation dans un espace de cooworking à Abidjan du nom de  « Royal work club ».

Usagée des services du commerce électronique, elle encourage également  les commerçants à s’impliquer dans cet univers, qui, pour elle, est une méthode unique, simple, rentable. Mais, « les internautes doivent trouver des méthodes pour sécuriser leurs plateformes. Car, la plupart des sites ne sont pas sécurisés et nos cartes peuvent être piratées », conseille Mme Dessi.

Avec une communauté de plus de 15 000 membres sur tous les  réseaux sociaux, la promotrice de la start-up Copine minceur souhaite que les Ivoiriens puissent véritablement bénéficier des programmes ou des formations dans les pays qui sont des modèles comme les Etats unis, la suède. Ajoutant que  les structures d’appui fassent l’effort de trouver des stages dans des entreprises d’e-commerce à l’étranger. Ely Dessi propose aussi le la révision des taxes et lois pour l’enregistrement des entreprises du E-Commerce. En outre,  la création de plusieurs émissions télé réalité sur les jeunes entrepreneurs africains, la facilitation  du financement, la cooptation des formateurs de renom pour développer les entreprises digitales sont aussi ses  vœux.

issouf.kamagate@lekiosque-deleco.com

Commenter cet article