Nigeria : Un emprunt de 1600 milliards Nairas prévu pour financer le déficit budgétaire

Publié le par Kamagaté Issouf

Nigeria : Un emprunt de 1600 milliards Nairas prévu pour financer le déficit budgétaire

Malgré le niveau de la dette publique, qui a connu, fin 2018,une hausse de 12, 25% comparée à 2017, le Nigeria prévoit un emprunt de 16OO milliards Nairas pour financer son déficit budgétaire, a annoncé la directrice générale du Bureau de gestion de la dette, Patience Oniha.  

La dette publique nigériane est passée en 2018 à 24 388 milliards de nairas, soit près de 67,8 milliards de dollars. Cet emprunt risque d’accroitre le niveau d’endettement du pays.

Mais, pour Patience Oniha "les détails fournis dans le rapport ont montré que des progrès ont été accomplis dans la réalisation de la composition cible du stock de dette, qui est à 60% interne et 40% externe (...). La part de la dette intérieure est passée de 73,36% au 31 décembre 2017 à 68,18% en 2018" . Ajoutant que le gouvernement opte pour l’utilisation des emprunts externes à long terme obtenus à un taux relativement avantageux pour atteindre les objectifs escomptés en 2019, en témoigne  la création de conditions favorables à l'emprunt sur le marché intérieur et l'extension de la durée moyenne du stock de dette afin de réduire le risque de refinancement et d'augmenter les réserves extérieures.

En outre, note la directrice générale du Bureau de gestion de la dette " l'émission de l'obligation répondra aux besoins des fonds de rente et d'autres investisseurs à long terme, tout en développant le marché des capitaux national et en réduisant le risque de refinancement du gouvernement fédéral (...). La gestion des risques associés au stock de la dette afin d'atténuer les coûts du service de la dette constituera un autre domaine d'intervention ».

issouf.kamagate@lekiosque-deleco.com

Commenter cet article