La Bourse de Londres bannit le travail des enfants et la corruption de ses métaux

Publié le par Kamagaté Issouf

La Bourse de Londres bannit le travail des enfants et la corruption de ses métaux

L'annonce a été faite au siège de l'Ocde, à Paris. La Bourse de Londres s’engage à radier les sociétés dont l’approvisionnement serait lié au travail des enfants ou à la corruption.

L’engagement est important. Le London metal exchange est la première bourse des métaux du monde. Une bourse qui avait plutôt l’habitude de garantir la qualité des métaux. Elle s’engage désormais à en garantir l’éthique : en 2022, les sociétés dont l’approvisionnement utiliserait le travail des enfants ou serait mêlé à des affaires de corruption, seront rayées de la liste. Le Pdg du Lme Matthew Chamberlain l’a confirmé ce mardi devant l’assemblée réunie au siège de l’Ocde à Paris. Lire la suite

Commenter cet article