Côte d'Ivoire : Le rapport de Bloomfield observe un risque socio-politique légèrement dégradé, mais un climat des affaires en hausse

Publié le par Kamagaté Issouf

Côte d'Ivoire : Le rapport de Bloomfield observe un risque socio-politique légèrement dégradé, mais un climat des affaires en hausse

Dans son rapport risque pays concernant la Côte d’Ivoire, l’agence de notation  Bloomfield fait ressortir un risque socio-politique légèrement dégradé et un climat des affaires en hausse à l’approche des élections de 2020.

Selon ce rapport , livré le 18 avril, à Abidjan Cocody, Stanislas Zézé, Pdg de l’agence Bloomfield, explique que  la Côte d’Ivoire  a obtenu  la note de 6,5 points actuelle et à long terme contre 6 points l’année dernière. Le pays fait à nouveau partie des 10 pays les plus réformateurs dans l’édition 2019 du Doing Business grâce à la poursuite des réformes dans le cadre de l’amélioration de l’environnement des affaires et à l’élaboration du nouveau code des investissements.

Pour les organisateurs de cette conférence, «l’objectif est d’établir une cartographie de risques. Aborder des sujets sur les points de performance et des faiblesses, la croissance et la gestion de la dette de l’économie ivoirienne », a expliqué M. Zézé

Au dire de l’agence Bloomfield, la Côte d’Ivoire s’impose comme la principale animatrice d’échanges commerciaux extérieurs de la sous-région avec 47,3% des exportations (de biens) de l’Uemoa en 2017.

Commenter cet article