Côte d’Ivoire / Cérémonie de lancement de l’UJPD, l’Honorable Mamadou Diomandé : «La diversité est une véritable richesse et un énorme capital au service du développement pour notre pays»

Publié le

Côte d’Ivoire / Cérémonie de lancement de l’UJPD, l’Honorable Mamadou Diomandé : «La diversité est une véritable richesse et un énorme capital au service du développement pour notre pays»

L’Union des Journalistes Professionnels pour la Promotion de la Paix et du Développement (UJPD), a procédé le samedi 9 mai 2019 à sa sortie officielle, à la Maison de la Presse d’Abidjan-Plateau. La cérémonie était placée sous le parrainage de l’Honorable Député de Séguéla-commune, Diomandé Mamadou président du Cercle Ivoirien de Réflexion et d’Action pour le Développement (CIRAD) entouré de ses proches collaborateurs.

Dans une salle qui a refusé du monde, M. Fofana Zoumana président de l’UJPD, a dans son intervention, dévoilé l’importance de la création de cette union dans l’intérêt de faire la promotion de la Paix et le Développement en accompagnant tous les acteurs qui s’y ont investi entièrement à travers les actions qu’ils posent dans le pays.

«Nous sommes des journalistes, notre première mission est d’informer les populations. Mais en même temps, cette mission nous impose de le faire avec plus de réalisme en n’étouffant pas les actions ceux là même qui sont tous les jours en contact avec nos populations pour leur apporter un minimum de réconfort. Nous sommes une jeune Union qui a vu le jour en janvier dernier, au service de la Paix et le Développement », a déclaré le Président Fofana Zoumana.

Quant au parrain de la cérémonie, l’Honorable Diomandé Mamadou, président du CIRAD, qui s’est donné la lourde charge d’être un acteur de développement au service des populations ivoiriennes, parce que selon lui, c’est la solution sine qua non qui permet d’améliorer leurs conditions de vie.

Invité pour animer une conférence de presse autour du thème : « Diversité et Développement » qui est plus qu’un sujet d’actualité, l’Honorable Diomandé Mamadou, a plutôt souhaité que cette tribune soit un échange afin que les uns et les autres tirent un enseignement enrichissant. Pour ce faire, il a décliné le thème en deux étapes notamment le terme ‘’Diversité’’ et ensuite ‘’Développement’’.

L’illustre invité, en sa qualité d’acteur de développement chevronné,  parlant de la diversité dont  bénéficie la Côte d’Ivoire avec plus 60 ethnies, une véritable richesse qui constitue un énorme capital au service du développement.

« Le développement n’est autre que l’amélioration et la qualité de vie des populations quel que soit là où on se trouve. Le développement se construit avec la population et que, avoir un bon PIB n’est synonyme de meilleure condition de vie, car beaucoup de facteurs aussi importants rentrent en ligne de compte pour un développement durable. Il a cité en exemple les Etats Unis qui ont une culture axée sur la Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE) pour son développement durable qui n’est pas le cas ailleurs.
 

S’agissant du quota fixé par le gouvernement ivoirien dans les postes électif, l’Honorable Diomandé Mamadou, dit reconnaitre qu’un effort est fait pour le genre mais il voudrait que les femmes manifestent leur désir par leurs compétences déjà reconnues, d’être utiles pour le développement durable.
 

Le président du CIRAD, parrain de la cérémonie, a remercié les initiateurs de cette plateforme de l’UJPD et son président Fofana Zoumana sans toutefois manifester sa grande joie du ‘’mariage’’ entre le CIRAD et l’UJPD qu’il souhaite durable pour la cause commune, le développement pour garantir de meilleures conditions de vie aux populations de Côte d’ivoire.

Commenter cet article