Assurance : La compagnie Continental Re en forte croissance pour son bilan 2018

Publié le par Kamagaté Issouf

Assurance : La compagnie Continental Re en forte croissance pour son bilan 2018

Pour l’année 2018, la compagnie d’Assurance Continental Reinsurance a connu une augmentation de 22% du bénéfice avant impôts, selon les résultats publiés par la compagnie dont Le Kiosque de l’Eco a reçu copie.Le montant des primes brutes souscrites a progressé de 15%, pour atteindre 34,19 milliards de Naira tandis que le bénéfice de souscription s’est chiffré à 1,18 milliard de Naira. Le bénéfice avant impôt est passé de 3,57 milliards de Naira en 2017, à 4,36 milliards de Naira en 2018, les produits de placements affichant également une forte progression de 44% pour s’établir à 5,36 milliards de Naira.

“L’élément clé est la bonne compréhension du marché et du cycle d’activité,” a souligné le directeur général du Groupe, Dr. Femi Oyetunji. “Il s’agit de mettre en place la bonne stratégie et de veiller à un bon équilibre opérationnel. Nous avons des ressources possédant une connaissance approfondie des dynamiques environnementales partout en Afrique et dont les connaissances vont de pair avec de solides capacités techniques favorisant l’obtention de résultats positifs dans nos activités de souscription et de gestion d’actifs tout à la fois. Je dois dire que notre Groupe a fait preuve de résilience, nos équipes étant parvenues à optimiser la production et à maximiser les rendements des placements",poursuit-il.

En 2018, Continental Reinsurance a procédé à la constitution et la capitalisation d’une filiale pour la région CIMA. “Sur la base de nos priorités stratégiques, nous avons à ce jour mis en place des filiales de plein exercice dans trois régions et des efforts sont engagés pour servir celle qui reste. La localisation a contribué à favoriser les synergies et la forte présence sur le marché, se traduisant par une forte croissance. Nous espérons qu’il en sera de même dans la région CIMA.” a-t-il affirmé.

La Société gère ses affaires en Afrique de l’Ouest anglophone par l’intermédiaire d’un bureau opérant au sein de son siège au Nigeria. Sa filiale au Botswana prend en charge les activités en Afrique australe, tandis que celle au Kenya s’occupe de l’Afrique de l’Est. Par ailleurs, le bureau de Tunis couvre les pays de la zone Afrique du Nord/Maghreb, la zone CIMA étant, quant à elle, desservie par les bureaux d’Abidjan et Douala.

Le Groupe est optimiste quant aux perspectives macroéconomiques de l’Afrique en 2019, qui devraient se traduire par un impact positif sur la croissance et la performance.

 

issouf.kamagate@lekiosque-deleco.com

Commenter cet article