Fraude fiscale : L’Afrique de l’ouest perd 26000 milliards Fcfa/an

Publié le par Kamagaté Issouf

Fraude fiscale : L’Afrique de l’ouest perd 26000 milliards Fcfa/an

Citant une étude de la Banque africaine de développement, le directeur général du commerce extérieur de la Côte d’Ivoire, Kaladji Fadiga , a révélé que la fraude fiscale fait perdre chaque année  26 000 milliards Fcfa à l’Afrique de l’ouest, a appris Le Kiosque de l’Eco, le mercredi 6 février, à Abidjan.

« Il y a une étude récente du 28 janvier 2019 qui a révélé que 23 millions de dollars, soit plus de 12 milliards Fcfa sont perdus quotidiennement en recettes fiscales en Afrique subsaharienne juste pour le commerce illicite », a poursuivi M. Fadiga.

Devant les acteurs du commerce de la Côte d’Ivoire, le directeur général du commerce extérieur a rassuré les invités de la reprise du Programme de vérification de la conformité. Pour cette nouvelle reprise  allant du 15 février au 15 mai 2019, 2 600 lignes de produits importés en Côte d’Ivoire sont concernées. Car, « nous sommes aujourd’hui sujets d’une invasion de produits de toute forme », s’est justifié Kaladji Fadiga. A l’en croire « Plus de 4000 milliards FCFA de produits importés par an en Côte d’Ivoire sont «contrefaits et frauduleux».

Face à ce fléau qui concerne plusieurs produits de consommation, dont le riz, la tomate, les produits électriques etc, le ministère ivoirien du Commerce, de l'industrie et de la promotion des Petites et moyennes et entreprises (PME), représenté par le directeur général du commerce extérieur veut faire en sorte que les produits qui rentrent sur le territoire ivoirien soient de qualité avec en ligne de mire la protection des intérêts des importateurs, des industriels et des consommateurs.

issouf.kamagate@lekiosque-deleco.com

Commenter cet article