Appui aux PME : Afreximbank lance un fonds avec un portefeuille de 100 millions US pour soutenir l'exportation

Publié le par Kamagaté Issouf

L'opérationnalisation du Fonds pour le développement des exportations en Afrique (Feda), nouvellement créé, s'est accélérée avec la tenue de la réunion de pré-constitution du conseil d'administration au Caire.

Appui aux PME : Afreximbank lance un fonds avec un portefeuille de 100 millions US pour soutenir l'exportation

Le Fonds pour le développement des exportations en Afrique (Feda). C’est la , nouvelle filiale de la Banque africaine d’importation et d’importation (Afreximbank),créée pour mettre en œuvre le programme d’investissement en actions de la Banque, en fournissant des capitaux d’amorçage aux entreprises des secteurs clés d’Afreximbank, notamment l’agroalimentaire; fabrication; consommateur et commerce de détail; services financiers; La technologie; voyage et tourisme; le transport et la logistique; et parcs industriels. Elle investira dans tous les segments du marché, mais se concentrera principalement sur les petites et moyennes entreprises.

L’objectif à long terme du Feda, créé avec un engagement initial de 100 millions de dollars,  est de fournir des fonds propres et des services financiers, non financiers et d’appui connexes aux opérateurs des secteurs négociables et d’appui en Afrique, l’accent étant mis sur les activités qui soutiennent le commerce intra-africain et les exportations à valeur ajoutée.

Aussi, sa mission consistera à tirer parti du rôle joué par Afreximbank dans la mobilisation de financements commerciaux en Afrique afin de mobiliser également les investissements directs étrangers (IDE) sur le continent.

Benoît Oramah, président du conseil d’administration de Feda et président d’Afreximbank, a déclaré que le fonds élargirait l’offre d’Afreximbank afin d’inclure des investissements en actions vitaux propres à stimuler le commerce intra-africain.

Philip Kamau, président-directeur général de FEDA, a déclaré qu'une étude de faisabilité réalisée pour Afreximbank avait mis en évidence un déficit de financement qui entravait le commerce intra-africain. Le Feda a donc été créé, dit-il,  pour fournir des fonds propres et tirer profit de l’Investissement direct étranger (Ide) afin de combler cet écart.  Ainsi,  10 millions de dollars seront investis par le fonds au cours de l’année 2019.

Outre le Pr Oramah et le Dr Kamau, les autres membres du conseil d’administration sont: Jean-Louis Ekra, ancien président d’Afreximbank; Vishwanathan Shanker, associé et Pdg du fonds d'investissement privé Gateway Partners et ancien membre du conseil d'administration et Pdg pour l'Europe, le Moyen-Orient, l'Afrique et l'Amérique de la Standard Chartered Bank; Dr. Sidi Ould Tah, Directeur général, Banque arabe pour le développement économique en Afrique; et Deji Alli, Directeur non exécutif de la Société de gestion des ressources et des actifs du Nigéria, qui a été nommé Meilleur gestionnaire de fonds au Nigéria en 2018.

C'est l'Île Maurice qui abritera le siège du Feda.

 

 

Commenter cet article