Mise en œuvre des réformes et politiques de l’UEMOA : La Côte d’Ivoire affiche un taux de 65%  

Publié le par Kamagaté Issouf

Mise en œuvre des réformes et politiques de l’UEMOA : La Côte d’Ivoire affiche un taux de 65%  

Le président de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa), Abdallah Boureima, a annoncé que  la Côte d’Ivoire affiche en 2018, suite à l’évaluation, un taux de mise en œuvre des réformes de 69% contre 65% en 2017.

Cette déclaration faite, ce jeudi 31 février, lors des travaux des résultats d’évaluation de la 4ème Revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires de l’Uemoa pour  l’édition 2018 en Côte d’Ivoire, a été aussi marquée par un satisfecit au niveau de l’évolution du travail. «Aujourd’hui, la revue en est à sa quatrième édition et des progrès significatifs ont été acquis en termes de consolidation et de modernisation de l’exercice d’évaluation des réformes, politiques, programmes et projets communautaires », a soutenu Abdallah Boureima . Félicitant par ailleurs le ministre Adama Koné pour le travail abattu, concernant la revue en Côte d’Ivoire.

 Selon le ministère de l’Economie et des Finances, chapeauté par Adama Koné, des progrès  notables ont été enregistrés, depuis la dernière revue notamment en ce qui concerne l’application des textes communautaires dans les domaines de la facilitation des transports, d’harmonisation des finances publiques, des télécommunications et de la lutte contre le blanchiment d’argent.

Le ministre de l’Economie Adama Koné a insisté sur la nécessité de relever le  taux des échanges intra-communautaires dans l’Union, qui demeure encore faible (de 9.6 % en 1996 à 16.1 % du total des échanges en 2018). Et aussi à rationaliser les  contrôles sur les corridors tout en luttant contre les prélèvements illicites, les faux frais et les  longs délais pour le transport des marchandises.

issouf.kamagate@lekiosque-deleco.com

 

Commenter cet article