Le Nigérian Access Bank annonce une expansion dans trois nouveaux pays africains en 2019

Publié le par Kamagaté Issouf

Le Nigérian Access Bank annonce une expansion dans trois nouveaux pays africains en 2019

La banque nigériane Access Bank a annoncé le 14 janvier, son intention de s’implanter dans trois nouveaux pays africains en 2019 dans le cadre de son plan d’expansion quinquennal 2018-2022.

«Nous sommes déjà présents dans 15 pays à travers le monde. Avant la fin de l’année en cours, nous serons présents dans trois autres pays africains.», a déclaré Victor Etokwu, le directeur exécutif de la banque, lors d’une conférence de presse. Access Bank dispose déjà de filiales en République démocratique du Congo, en Gambie, au Ghana, au Rwanda, en Sierra Leone et en Zambie.

M. Etokwu a d’autre part révélé que son institution attend le feu vert pour ouvrir une succursale à Hong Kong d’ici la fin du premier semestre de l’année en cours, et envisage de s’implanter aux Etats-Unis d’ici quatre ans.

«Nous avons une licence bancaire à part entière à Dubaï. Nous sommes la plus grande banque africaine au Royaume-Uni. Nous avons des bureaux de représentation en Chine, en Inde et au Liban. Avant la fin du premier semestre 2019, nous allons nous implanter à Hong Kong.», a-t-il affirmé. Et d’ajouter : «nous voulons être la porte de l’Afrique sur le monde. Cela signifie que nous devons être dans les principaux centres financiers du monde: le Royaume-Uni, Hong Kong, Chine et États-Unis. Dans ce cadre, nous visons une implantation aux États-Unis d’ici deux, trois ou quatre ans.»

Access Bank avait annoncé le 17 décembre dernier, un accord de principe avec Diamond Bank concernant la fusion potentielle des deux établissements de crédit, qui donnerait naissance à la première banque au Nigeria.

«La fusion formera une banque nigériane de premier plan et la plus grande banque d'Afrique par le nombre de clients.», avait alors souligné le directeur général de la banque, Herbert Wigwe, indiquant que la transaction devrait être finalisée avant le 30 juin 2019. 

Commenter cet article