Côte d’Ivoire : polémique après la mise sous tutelle préfectorale du Plateau

Publié le par Kamagaté Issouf

Côte d’Ivoire : polémique après la mise sous tutelle préfectorale du Plateau

Le ministère ivoirien de l'Intérieur a annoncé la mise sous tutelle préfectorale temporaire de cinq communes dont les conseils municipaux n’ont pu être installés au 31 décembre 2018, date d'expiration du mandat des précédents. Quatre localités, Grand-Bassam, Port-Bouët, Rubino et Booko attendent en effet que la Cour suprême statue sur les recours déposés par les différents candidats aux élections municipales partielles du 16 décembre dernier. Le cas est un peu différent pour la commune du Plateau, elle aussi mise sous tutelle. Et cette décision fait polémique. Le PDCI, qui a remporté le quartier d’affaires d’Abidjan, est vent debout. Lire la suite

Commenter cet article