IATF 2020 : Le Caire passe le témoin à Kigali  pour la prochaine édition

Publié le par Kamagaté Issouf

IATF 2020 : Le Caire passe le témoin à Kigali  pour la prochaine édition

La première foire commerciale intra-africaine (Iatf 2018) s'est terminée aujourd'hui au Caire avec l'annonce de la capitale rwandaise, Kigali, en tant qu'hôte de l'événement 2020.

L'ancien président du Nigéria, Olusegun Obasanjo, président du conseil consultatif de l'Iatf, a annoncé cette annonce lors de la cérémonie de clôture, précisant que Kigali avait été sélectionnée à l'issue d'un processus d'appel d'offres tenant compte d'un ensemble de critères et de directives définis pour les hôtes de l'Iatf.

Dans un discours d'acceptation, l'ambassadeur du Rwanda en Égypte, Cheikh Saleh Habimana, a déclaré que le choix de Kigali était un honneur et un privilège pour le Rwanda, notant qu'il interviendrait après la signature historique de l'Accord de zone de libre-échange continentale africaine (Afcfta) en cette ville en mars.

«Le Rwanda est un pays qui a été réduit en cendres lors du génocide, il y a 25 ans», a-t-il déclaré. «Vingt-cinq ans plus tard, nous nous préparons à recevoir le continent. On a dit que la marque de fabrique de l'Afrique était Ebola, mais très bientôt, la marque de commerce de l'Afrique sera la tolérance, la paix et l'ouverture des portes à quiconque est dans le besoin. Le peuple et le gouvernement rwandais veilleront à ce qu’Iatf 2020 soit un tremplin pour aider au commerce intra-africain. Le Rwanda fera de son mieux »,a poursuivi Cheikh Saleh Habimana.

Plus tôt, dans ses remarques de clôture, le chef Obasanjo a déclaré que l'Iatf avait connu un succès retentissant et avait permis de mettre à disposition des informations sur les marchés afin que les investisseurs, les acheteurs et les vendeurs sachent ce qui est disponible, où et quand.

Il a décrit l'Afcfta comme un cadre solide qui renforcera le commerce intra-africain et supprimera les barrières commerciales, ajoutant: "Ce salon jouera également un rôle important dans l'établissement de contacts et le développement du commerce".

Le chef Obasanjo a encouragé les Africains à croire en l’Afrique et en ce que les Africains peuvent réaliser, affirmant: «Il y aura des défis, mais tout en restant à la croisée des chemins, nous avons identifié le bon chemin pour faire croître les économies africaines, réaliser notre potentiel et réaliser notre destin. Nous devons travailler ensemble pour pouvoir nager ensemble dans le progrès, la prospérité et la sécurité. Il n'y a pas de fierté dans la pauvreté; force, respect et fierté du pouvoir économique et du développement.

Il a exprimé sa gratitude à la Banque africaine d'import-export (Afreximbank), à la Commission de l'Union africaine et au gouvernement égyptien, ainsi qu'aux sponsors de l'événement, aux ambassadeurs Iatf 2018, aux délégués, aux exposants et aux orateurs, pour leur contribution au succès de la conférence. un événement.

Également parlant, l'ambassadeur Albert Muchanga, Commissaire au commerce et à l'industrie de l'Union africaine (Ua), a examiné les commentaires reçus des participants à l'Iatf et a reconnu qu'ils avaient été à la fois positifs et négatifs, mais extrêmement positifs. Il a exprimé l'engagement des organisateurs à tirer les leçons de toutes les lacunes et à les corriger.

Amb. Muchanga a déclaré que l’Iatf avait connu un succès retentissant, notant que le nombre de visiteurs et les accords commerciaux signés dépassaient les objectifs initiaux et que le nombre d’exposants se rendant sur les stands était très bon. "Tous les contributeurs méritent d'être chaleureusement félicités et appréciés pour leur travail bien fait et, collectivement, tous les participants à la foire ont dévoilé une branche qui se développera avec un dynamisme qui lui est propre", a-t-il déclaré.

Il a exprimé sa satisfaction devant le grand nombre de jeunes exposants en tant qu'entrepreneurs, un nombre plus élevé d'entre eux étant des femmes. «Ils vont dans la bonne direction. Ils créent et sécurisent leur avenir. Je vous félicite et vous encourage à développer votre entreprise ».

Le professeur Benedict Oramah, président d’Afreximbank, a déclaré que cette journée, au lieu d’être une fin en soi, marquait le début d’un mouvement visant à faire progresser l’Afrique.

Il a exprimé sa satisfaction devant les nombreux succès enregistrés lors de la foire, en déclarant: «Nous avons partagé des informations sur le commerce, les investissements et le marketing; présenté les acheteurs aux vendeurs et les investisseurs aux entités émettrices; accords commerciaux signés; et les exposants ont montré leurs biens et services. "

M. Oramah a félicité l'Union africaine pour son soutien à la foire commerciale et a déclaré qu'il reflétait la transformation de cette institution, qui était passée d'une organisation politique à un moteur du progrès économique en Afrique.

Sherine El Shorbagi, Pdg de l’Autorité égyptienne pour le développement des exportations, a exprimé la satisfaction de son pays d’accueillir le salon et a salué le succès de cet événement.

issouf.kamagate@lekiosque-deleco.com

Source : Afreximbank

Commenter cet article